MOUVEMENT DE GREVE CGT DU LIVRE : NON PARUTION DES QUOTIDIENS NATIONAUX LE 13 SEPTEMBRE

Communiqués de presse -

SPQN 

COMMUNIQUE DE PRESSE

12 septembre 2019

 

Les quotidiens nationaux ne paraitront pas demain, à la suite d’un mouvement déclenché par la CGT du Livre.

Une nouvelle fois, sans préavis, sans aucune discussion préalable et en l’absence de l’existence d’un conflit quelconque avec les éditeurs de presse, la CGT prend en otage la presse française.

Ce mouvement politique n’a aucun sens.

Les éditeurs de quotidiens nationaux expriment leur colère face à cette attitude irresponsable.

Les actions de blocage de la presse déclenchées par la CGT du Livre comme seuls moyens d’exprimer une position sur les discussions liées à la réforme de la Loi Bichet sont inacceptables. Elles n’ont aucune considération pour le travail de milliers de journalistes qui informent nos concitoyens et elles méprisent le métier des diffuseurs de presse.

La CGT prend l’entière responsabilité de fragiliser une fois de plus l’économie de la presse quotidienne papier, ainsi que l’ensemble de métiers de l’impression, de la diffusion et de la vente, qu’elle prétend défendre.

Alors que le Parlement européen a adopté aujourd’hui à une large majorité la création d’un droit voisin pour la presse, la CGT prive les journaux de rendre compte à leurs lecteurs de cette victoire encourageante pour l’avenir de notre média.

La vitalité du débat démocratique en France est une nouvelle fois mise à mal par des actions infondées et irresponsables.

Denis BOUCHEZ

Directeur